24 Avr 2020

PER : que faut-il savoir sur le nouveau Plan d’Épargne Retraite

0 Comment

PER : que faut-il savoir sur le nouveau Plan d’Épargne Retraite

Pour simplifier et harmoniser les dispositifs d’épargne retraite, la loi PACTE a créé le Plan d’Épargne Retraite (PER) qui se décline sous trois formes : deux PER entreprise et un PER individuel.

Le PER a vocation à remplacer les dispositifs antérieurs : PERP – contrat Madelin – PERCO – contrat Article 83. Ils ne pourront plus être commercialisés à partir du 1er octobre 2020.

De nouveaux produits d’épargne retraite ?

Ces produits vous permettent d’épargner afin de bénéficier d’un revenu complémentaire une fois à la retraite, ou bien de vous constituer une épargne de précaution pour cette nouvelle étape de vie. Ils ont pour particularité d’être en principe bloqués jusqu’à votre départ en retraite, mais il existe des cas de déblocage anticipé.

Le PER individuel

Il remplace le PERP et le contrat Madelin. Vous pouvez y souscrire auprès de votre intermédiaire financier habituel. Le PER individuel peut prendre la forme d’un contrat d’assurance vie.

 Le PER collectif

Il remplace le PERCO. Le règlement collectif peut prévoir l’adhésion par défaut des salariés. L’employeur prend obligatoirement en charge certains frais, notamment les frais de gestion courante. Il peut aussi décider de prendre en charge d’autres frais comme les frais d’arbitrage.

Le PER obligatoire

Il remplace le contrat Article 83. Il peut être mis en place au bénéfice de l’ensemble des salariés d’une entreprise, ou bien d’une ou plusieurs catégories de salariés.

Comment fonctionne le PER ?

L’épargne est investie dans des fonds. Attention, le nombre de fonds proposés peut varier selon la qualité de la solution proposée. Dans tous les cas, différents fonds seront disponibles en fonction de votre appétence au risque.

La gestion de votre épargne

Par défaut, le mode de gestion est piloté. Il s’agit de déléguer à un professionnel la gestion de votre épargne, en fonction de votre profil, de manière à optimiser son rendement.

Votre épargne est placée, au début de votre investissement, sur des actifs plus risqués et donc potentiellement plus rentables. Plus vous approcherez de la retraite, plus votre épargne sera désensibilisée et basculée vers des actifs moins risqués afin de sécuriser les sommes accumulées au fil des années.

Sachez que vous pouvez aussi décider de gérer librement et donc choisir les fonds sur lesquels placer votre épargne, faire des arbitrages, etc. Si vous optez pour cette solution, n’oubliez pas de toujours diversifier vos placements.

Consulter l’article : AMF (Autorité de Marchés Financiers)

Consulter l’article M Patrimoine

[top]